Prosimetron

Prosimetron

quarta-feira, 31 de agosto de 2016

Os meus franceses - 481


Pourquoi lis-tu tant de romans ?
Pierre Benoît ou Paul Morand ?
Penses-tu trouver dans leurs livres
De quoi rêver des nuits des jours
Quand le plus beau roman d'amour
Nous sommes entrain de le vivre
N'avons-nous pas assez lutté
Pour vivre ensemble et nous aimer ?
Ferme les yeux, recueille-toi...
Car tu sais aussi bien que moi

Un amour comme le nôtre
Il n'en existe pas deux
Ce n'est pas celui des autres,
C'est quelque chose de mieux
Sans me parler
Je sais ce que tu veux me dire...
A mon regard
Tu vois tout ce que je désire...
Pourquoi demander aux autres
Un roman plus merveilleux ?
Un amour comme le nôtre
Il n'en existe pas deux.

Je sais, les romans c'est certain,
T'emmènent en des pays lointains
Sous des ciels bleus, de clairs rivages...
Oui, mais là-bas qu'y trouve-t-on ?
Des rues, des taxis, des maisons...
Chérie, méfie-toi des mirages...
Tiens, regarde notre intérieur
Des livres, des chansons, des fleurs
Et mes deux bras pour te bercer...
Et mon cœur pour toujours t'aimer...

Os  primeiros dez versos da letra não são cantados por Germaine e Jean Sablon, mas já o são na versão de Sacha Distel.


2 comentários:

maria franco disse...

Duas belas interpretações de uma canção de amor.
O bonito Sacha Distel foi um dos cantores dos meus 20 anos.
Boa noite.

MR disse...

Pois também foi dos meus. Até acho que foi antes dos 20. :)
Bom dia!